"-Si on universalisait le comportement homosexuel, l'humanité serait condamnée à mort.
- Votre réflexion ne tient-elle pas du Café du commerce ?
- Ce n'est pas une boutade, mais une vérité ! L'homosexualité ne peut être qu'un comportement toléré, marginal et qui ne peut en aucun cas être promu ou protégé au-delà de la protection normale auquel a droit tout citoyen. L'homosexuel est quelqu'un qui se replie sur son sexe et refuse l'échange avec l'autre sexe. D'une certaine manière, il a une peur, voire une détestation, de l'autre. C'est un refus de l'altérité. Une sorte de racisme, en somme. Or, dans le projet de loi [créant la Haute autorité contre les discriminations, NDLR], au nom de l'anti-racisme, on protège une sorte de racisme, ça n'a aucun sens.
- Pour vous, les homos n'ont donc pas droit de cité ?
- Ecoutez, je suis philosophe de formation, c'est une question que je connais par cœur. L'homosexualité est un comportement culturel, acquis, de l'ordre du réflexe, sans doute acquis dans un âge précoce, mais comme tous les comportements réflexes plutôt négatifs, on peut parfaitement l'innhiber ou le rééduquer. Très rarement cela peut s'expliquer par la génétique ou la programmation naturelle. A partir de là, si on l'encourage, cela risque d'être très nocif pour la société."

Heu chui pas forcément pour la nouvelle loi, mais de là à dire qu'elle "encourage l'homosexualité"... C'est pour ça que je n'aime pas en fait : elle risque inutilement de jouer contre son but en attisant la haine de certains pour lesquels de toute façon on ne pourra pas changer les opinions et c'est comme ça. Bref, pas même les homos ne voudraient universaliser l'homosexualité, je pense qu'ils veulent juste vivre tranquilou... J'avais juste envie de reprendre ce passage de l'interview de Christian Vanneste, député UMP du Nord, mené par tf1.fr. Pas la même occasion je mets sa photo ci-dessous lol.