Le week-end à Montréal.

Jetsgo. La vue de l'avion est magnifique : érables rouges. Arrivée chez P qui nous héberge. P est un ami québécois de Max, que j'ai pu rencontrer avec Teurteul l'année dernière à Paris. Bouteille de Bordeaux pour nous accueillir, et DVD de Michel Gondry. On jase. Petite visite de quartier, poutine façon "galvaude" au Club Sandwich, arrêt au dépanneur du coin pour le coca, puis c'est le drame : un joint qui n'a l'air de rien par sa taille, mais de l'herbe presque pur, cad sans tabac. A la québécoise ? Quoi qu'il en soit, je décolle vite et bien. Petit tour à l'Unity où je suis tellement fracasse que je crois voir Mics en face de moi, puis un serveur en string et un autre en pause (alors que non il est constament en service). Puis détour par le Sky pour la fermeture (musique cool, lumières réussies) avant de faire un gros dodo de décuve. Le lendemain on retrouve Jean et son amie Gaby, une Québécoise très marrante. On jase encore. De tout et de rien. Ca fait plaisir de voir Jean, si loin de Paris qui plus est. Magasinage rue Sainte Catherine, puis balade dans la vieille ville (enfin tout est relatif). Dîner à l'Express. Puis retour à la maison, où l'on fête les 27 ans du coloc de P. House party thématisée "Urgences", déco réussie (bandelettes, rideaux verts, électrocardiogrammes etc). Les gens sont un peu fous, Teurteul a un coup de barre, moi je jase encore avec les autochtones. 4h00, on n'est plus très nombreux. 4h15, encore Teurteul (qui se réveille), le coloc et moi. 4h30, le coloc et moi.... Devinez la suite. Dimanche, début d'aprem, Teurteul et moi allons magasiner encore un peu, puis promenade au Mont Royal malgré le temps de chiotte. Retour appart, on jase. Puis c'est l'heure de partir. Alors on part. Un peu tristounets car ces deux jours ont été tout remplis par la chaleur et l'hospitalité québécoise. Pas de tourisme traditionnel, plus une immersion dans "la vraie vie des amis". Après une semaine de tests, je me suis bien reposé. Arrivée @home après navette avion et navette, il doit être minuit.