Little Italy, samedi soir. On s'arrête au LCBO faire le plein. Le taxi est en transe, l'équipe de foot canadienne vient de remporter un match. Concorde Avenue. Paisibles maisons. Ce soir on va foutre le bordel.

Grosse soirée-pendaison de crémaillère à la coloc d'Andy. La maison est superbe, avec une petite terrasse en bois (quand je pense que d'ici un mois elle sera couverte de neige). Gros délires bien-sûr, cela devient commun. Amusant, cette Néo-zélandaise qui ne voulait pas croire que j'étais Français (heureusement j'avais mon passeport). Troublant, cet "incident diplomatique" qui a bien failli mal tourné : Bruno et moi avons demandé à Andy où étaient les bières, dans le frigo bien-sûr, on se sert, on les entame, puis une Canadienne vient nous ENGUEULER car on avait touché à SES bières. Incroyable mais vrai, on ne partage pas ici, chacun apporte SA boisson (wah genre je vais me boire toute ma vodka et tout mon kahlua tout seul !!!). Pire, on raconte l'histoire en plaisantant aux autres Français, et une nana nous dit en anglais que c'est très drôle car elle nous comprend, elle comprend surtout qu'on se fout de la gueule de sa meilleure amie gnagna.