Les soirées s'enchaînent. A "My Apartment", le tri s'est fait tout seul : out les moins de 19 ans, vos fausses cartes d'identité ne marchent pas ce soir. Bonne ambiance dans ce bar-boîte réputé bon marché. Encore une fois, me fais engueuler car je ne fume pas au bon endroit. Je ne comprends pas trop les délimitations de leurs zones, ce n'est pas toujours très logique. L'Allemand Robbi s'occupe de me charger la main avec une bière dès qu'elle se retrouve sans rien. Je saoûle tout le monde avec le beau Tom de Manchester qui est trooop /censuré/. Mariah (Danemark) et Clare (Irlande) veulent me trouver quelqu'un. Fous-rires. Je crois qu'on rentre en taxi. Puis ça va vite :

- Absolut Vanilla dans le "lounge" de mon étage.

- Moi qui rentre complètement dans la machine séchante (porte fermée).

- Virée au supermarché ouvert 24h/24, Andy qui passe par dessus le présentoir de la pâtisserie pour se servir, crise de rires, tête de la caissière, gâteau d'anniversaire à la crème avec ballons en plastique.

- Dodo et gueule de bois magistrale.

Je ressors mes Doliprane le lendemain, je file au Burger King avec Bruno, cela fait bien 10 ans que je ne suis pas allé au Burger King (depuis leur fermeture en France quoi). Je redécouvre le bonheur d'un Whopper... On achète de quoi faire des pancakes le soir-même chez Gwen. On se fera presque engueulé par la coloc de cette dernière, une Canadienne très à cheval sur l'équilibre alimentaire. Après je veux aller au 5ive, tout seul, pour "tâter" le terrain. Et voilà que je me laisse convaincre pour les accompagner au Pearl Lounge, une boîte qui se revélera complètement pourrie (ouééé Kriss Kross). Je deviens insuportable mais je ne parviens pas à me contrôler. C'est plus fort que moi, le lieu me donne des boutons, cela m'est déjà arrivé à Paris, dans ce genre de cas il faut que je trace ma route au plus vite. Finalement, les autres me suivent, on partage le cab, et on finit dans ma piaule avec une bouteille de whisky. Chris débarque (New-Zealand), il essaie de serrer la petite Olivia (from Sydney) qui était déjà très triste de quitter le Pearl Lounge, mais qui semble être un peu prude. Matt arrive, c'est un Canadien visiblement gay et un peu trop collant. Peu importe, on discute tous assez longtemps, tout en se gavant de Pringles (connaissez-vous les Pringles au ketchup ??)

Aujourd'hui, c'est Labour Day. Pas très envie de sortir, tout doit être fermé je pense. Et demain c'est le premier jour de cours. Je n'ai pas envie de reprendre, le trac se fait sentir... Teurteul a ses billets d'avion (un A340 en plus ;p), j'ai hâte de lui montrer là où je vis ce semestre...